Son organisation

Une nouvelle organisation pour une meilleure efficacité


En 2009, la direction de la Chambre d’Agriculture a mis en place une nouvelle organisation et un nouvel organigramme.
Cette réorganisation a pour finalités d’assurer un service efficace auprès des ressortissants et de permettre à la Chambre d’Agriculture d’être un véritable moteur en matière de développement et d’aménagement agricole et rural.


Pour remplir ces missions, la nouvelle organisation a été définie de façon à :

o Redonner de la lisibilité dans l’organisation, et dans les différents services proposés par la Chambre d’Agriculture autant en interne qu’en externe auprès des agriculteurs, des collectivités et des organismes de développement.
o Créer une dynamique d’équipe et un sens de responsabilité dans les équipes et pour chacun des agents.
o Améliorer l’efficacité du service rendu aux partenaires bénéficiaires.
o Améliorer l’image et la reconnaissance de l’institution qui doit être le leader parmi les organismes de développement agricole et rural.

La nouvelle organisation a été élaborée sur un principe de base qui distingue deux niveaux de services :

o les services opérationnels qui mettent en oeuvre les interventions et prestations au profit des « clients » ou bénéficiaires externes : agriculteurs, collectivités, organisations professionnelles.
o Les services fonctionnels qui apportent les appuis, l’assistance, les moyens en interne vers les services opérationnels et les élus.

Ce regroupement en 2 grands blocs permet :

o Une meilleure transparence, tant à l’interne qu’à externe, de l’organisation et de l’affectation des moyens et modalités de mise en oeuvre des missions de l’institution.
o De rapprocher les équipes techniques au plus près des usagers, qu’ils soient agriculteurs, collectivités ou autres OPA.
o D’assurer le développement des différentes équipes et services.

Grâce à cette organisation, la Chambre d’Agriculture :

- Assure un service efficace auprès de ses ressortissants.

- Est véritablement un élément moteur en produisant des avis, des orientations et des propositions, en matière de développement et d’aménagement agricole et rural.

- Anticipe et joue un véritable rôle d’observatoire de l’agriculture réunionnaise par la production d’analyses, d’études, de notes de conjoncture, de références technico-économiques, veille sur le foncier agricole, etc.

- Est réactive et capable d’identifier les problèmes du monde agricole pour proposer des solutions.
 

> Téléchargez l’Organigramme Général