4. Indemnisations Chikungunya

La mobilisation des acteurs économiques de l’île n’a pas été vaine puisque le gouvernement a confirmé son dispositif de soutien aux entreprises, victimes directement ou indirectement du chikungunya.

La mobilisation des acteurs économiques de l’île n’a pas été vaine puisque le gouvernement a confirmé son dispositif de soutien aux entreprises, victimes directement ou indirectement du chikungunya. Une mesure étendue aux exploitations agricoles, grâce à l’intervention de la Chambre d’Agriculture.

Le Fonds de secours exceptionnel s’adresse donc à l’ensemble des entreprises dont la baisse du chiffre d’affaires est supérieure à 20%, à partir du mois de février 2006 ou d’une baisse de rémunération pour les chefs d’entreprise individuelle supérieure à 15% par mois.

Le montant de l’indemnisation n’excédant pas 80% des pertes constatées dans la limite de 80 000 euros, au titre du premier semestre 2006.

Pour remplir leur dossier de demande d’indemnisation, les exploitants agricoles doivent s’adresser au service « Point-Vert » de la Chambre d’Agriculture où les conseillers se tiennent à leur disposition pour les aider dans leur démarche.